LES LIVRES

L'ACCUSÉE WIERA GRAN
(Accused: Wiera Gran)

Wiera Gran était la chanteuse étoile du ghetto de Varsovie. cette "Marlène Dietrich née Grynberg", d'une beauté stupéfiante, à la voix chaude, se produit au cœur du Broadway juif d'avril 1941 au printemps 1942, où elle parvient à fuir, laissant derrière elle les siens. lire la suite

SINGER. PAYSAGES DE LA MEMOIRE
(Singer: Pejzaże pamięci)

A la recherche de ses propres racines, Agatha Tuszynska trouve dans les romans et nouvelles d’Isaac Bashevis Singer le plaisir sans cesse renouvelé de lire une œuvre littéraire de qualité, mais aussi de découvrir des personnages et de lieux fascinants et inconnus qui évoluent dans le monde disparu des juifs polonais d’avant-guerre, monde annihilé par l’holocauste et poussé dans l’oubli par 45 ans de communisme. lire la suite

LES DISCIPLES DE SCHULTZ
(Kilka portretów z Polską w tle)

Agata Tuszynska opte ici pour le reportage littéraire, rendu célèbre par Ryszard Kapuscinski et Hanna Krall. Partie à la recherche des disciples de Bruno Schulz et sur les traces du monde juif anéanti par la Seconde Guerre mondiale, elle écrit la plupart des dix reportages réunis dans ce volume lors de son voyage en Israël, en 1991. lire la suite

UNE HISTOIRE FAMILIALE DE LA PEUR
(Rodzinna historia lęku)

Quand on apprend à 19 ans que sa mère est juive, qu'elle a vécu dans le ghetto de Varsovie et perdu une partie de ses proches durant la guerre, un choix s'impose : nier le passé depuis longtemps occulté ou convoquer la mémoire. Agata Tuszynska a choisi de lever le voile. lire la suite

 

EXERCICES DE LA PERTE
(Ćwiczenia z utraty)

Ce livre n’est pas seulement le récit du combat perdu d’avance que livrèrent Agata Tuszynska et son mari Henryk Dasko contre le Glioblastome multiforme, la plus féroce des tumeurs du cerveau, c’est aussi le journal d’un amour. lire la suite